Les marchés sud-américains sont réputés pour la beauté de leurs couleurs, vives et chatoyantes. En Équateur, dès l’aube, les stands s’étendent à perte de vue dans les villes et les villages et on trouve des marchandises de toutes sortes : souvenirs, fleurs, fruits frais et même des animaux. Mais c’est l’artisanat qui est le véritable symbole des marchés équatoriens, où presque chaque village a sa spécialité. Il y en a tant qu’il est impossible de tous les recenser !

Commençons d’abord par une sélection des plus beaux marchés dÉquateur :

#1 Otovalo

Cette petite ville a fait de son immense marché coloré son attraction principale. Il se tient chaque jour, mais c’est le samedi qu’il est le plus impressionnant. Très réputé, il attire énormément de monde. La partie du marché consacrée à l’artisanat se situe sur la Plaza de los Ponchos.

Marché d'Otavalo

© Fotolia – Ariane Citron – Marché d’Otavalo

#2 Saquisili

Ce marché, parmi les plus beaux du pays, se trouve à l’Ouest de Latacunga et est moins visité par les voyageurs que celui d’Otavalo. Authentique et haut en couleur, il n’a cependant lieu que le jeudi. Attention, donc, à ne pas rater le coche.

Marché de Saquisili

© Flickr – Frank_am_Main – Marché de Saquisili

#3 Guamote

Ce grand marché se révèle un peu plus chaque année. Encore peu fréquenté par les voyageurs, les locaux y viennent cependant en grand nombre pour admirer la foire aux bestiaux (cochons, cochons d’inde, moutons, etc.) et les stands bariolés qui s’étalent le long des rails du train des Andes.

Moutons au marché de Guamote

© Fotolia – piccaya – Moutons au marché de Guamote

 

Découvrons maintenant les  objets incontournables vendus sur les étals :

#4 La laine

Elle est confectionnée sous toutes ses formes : sacs, hamacs, vêtements (bonnets, gants, pulls…), etc. Les artisans utilisent fréquemment la laine des moutons et des lamas, mais la plus prisée et la plus coûteuse est la laine des alpagas, la plus chaude du monde. A la fois colorée et utile pour les balades en altitude, on en trouve toute l’année sur les marchés.

Objets artisanaux en laine

© Fotolia – saiko3p – Objets artisanaux en laine

#5 Les « panamas »

Ces chapeaux emblématiques sont toujours très populaires sur les marchés, au milieu d’autres couvre-chefs de paille ou encore de feutre noir, comme on en trouve du côté d’Iluman. Pour en trouver d’authentiques, rendez-vous à Cuenca, dans le quartier de la Casa de la Mujer.

Panamas

© Fotolia – Stillkost – Panamas

#6 L’ivoire végétal

L’ivoire végétal ou « tagua » est produit à partir d’un palmier que l’on trouve en forêt amazonienne. Aussi brillant et laiteux que le véritable ivoire animal, celui-ci est moins cher et tout à fait légal. Vous en trouverez une foule de déclinaisons sur les marchés : bijoux, figurines, sculptures, boutons…

Bagues en tagua

© Flickr – mc venriq – Bagues en tagua

#7 Les instruments

De nombreux artisans s’adonnent à l’art de la confection d’instruments typiquement locaux. Vous trouverez facilement, au détour d’une rue ou sur un stand spécialisé, des guitares ouvragées, des ukulélés, des charangos ou encore de jolies flûtes.

Instruments de musique traditionnels équatoriens

© Fotolia – cameris – Instruments de musique traditionnels équatoriens

#8 Les broderies

Grande spécialité équatorienne, ce sont les artisans de Zuleta qui en sont les plus grands maîtres. Vous trouverez sur les étals des chemises finement dessinées, des robes fleuries et des objets recouverts de motifs traditionnels.

Broderie sur robe traditionnelle

© Fotolia – ecuadorquerido – Broderie sur robe traditionnelle

#9 Les tapis

Très colorés, les tapis équatoriens s’accrochent aussi au mur comme de superbes tentures d’ornement. Les Indiens d’Otavalo et de Salasaca ont un savoir-faire unique en la matière.

#10 La céramique

Elle est d’excellente facture sur tous les marchés et, la plupart du temps, réalisée avec du vieux matériel traditionnel. Souvent, elle est décorée de petites scènes religieuses, bien que chaque région ait son propre style de décoration.

Céramique équatorienne

© Fotolia – wayfarerlife – Céramique équatorienne