A la fois capitale de la province de Pichincha et de l’Equateur, Quito est aussi la plus grande ville du pays. Autrefois habité par les Incas, l’endroit a toujours été un lieu stratégique pour les échanges commerciaux. Même si la cité actuelle a été fondée par les conquistadors, son nom provient d’une tribu indienne qui y a résidé, les Quitos ou Quitus.

Également deuxième capitale la plus haute du monde, Quito est située à presque 3000 mètres d’altitude. Avec ses anciennes structures coloniales, c’est l’une des plus belles capitales de toute l’Amérique latine. Vous trouverez ci-dessous un tour d’horizon des plus belles visites à faire de la cité.

> Les incontournables à voir

Le téléphérique de la ville permet de gravir sans efforts le volcan Pichincha et d’admirer Quito depuis une hauteur de 4000 mètres. Il est possible d’y profiter de promenades en cheval ainsi que de partir en randonnée jusqu’au sommet de ce volcan impressionnant. Pensez cependant à prévoir de quoi vous tenir chaud afin de supporter l’altitude.

Téléphérique de Quito

© Fotolia – jkraft5 – Téléphérique de Quito

La Basilica del Voto nacional est un édifice vertigineux, le plus haut de tout le pays, ainsi qu’un des plus beaux bâtiments à l’architecture néo-gothique des Amériques. Ses immenses tours servent de point de repère lorsqu’on se déplace dans la ville. Il est également possible de les gravir afin de profiter de leur panorama exceptionnel.

Basilica del Voto Nacional

© Fotolia – Waldteufel – Basilica del Voto Nacional

L’Eglise de la Compagnie est un monument jésuite datant du 17ème siècle. De type colonial, c’est une démonstration formidable d’art baroque. Avec son intérieur entièrement décoré de feuilles d’or et de bois sculpté, c’est l’un des lieux symboliques de Quito.

Église de la Compagnie de Quito

© Fotolia – JeremyRichards – Église de la Compagnie de Quito

> Les incontournables à faire

Promenez-vous dans le centre colonial historique dont l’architecture est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Très bien conservés, les vieux quartiers sont pleins de charme, d’anciennes demeures, de petites églises atypiques et de monastères.

Vieille ville de Quito

© Fotolia – Waldteufel – Vieille ville de Quito

Les marchés représentent une tradition importante en Équateur. Nous vous conseillons d’aller jeter un œil à celui d’Otavalo, à quelques kilomètres de Quito. Vous pouvez aussi trouver souvenirs, objets d’artisanat, cochon frit et fruits frais au marché en plein air du quartier Mariscal.

Marché d'Otavalo

© Fotolia – Steve100 – Marché d’Otavalo

Plongez dans l’histoire fascinante du peintre Guayasamin, figure emblématique de l’Equateur, en vous rendant à la Chapelle de l’Homme. Ce grand maître en a fait sa dernière œuvre, dédiée à la paix et à l’humanité, sous la forme d’un musée. Habitué à peindre l’oppression et les conflits sociaux, Guayasamin a livré des centaines de tableaux touchants encore visibles sur ces lieux et dans la maison de l’artiste qui jouxte la chapelle.

> Les bonnes adresses

Le soir, Quito ne manque pas d’animations. On entend souvent que c’est du côté de la nouvelle ville, au nord, que la vie nocturne est la plus active. Notamment sur la Plaza Foch, à Mariscal, où les bars et les discothèques restent ouverts toute la nuit.

Cependant, les quartiers historiques ne sont pas en reste, notamment dans la célèbre rue de La Ronda, une des plus anciennes de tout Quito. On y trouve quantité de petits bars et restaurants des plus charmants, toujours animés, ainsi que des glaciers, des boutiques et de la musique. Essayez d’y goûter le canelazo, cette boisson alcoolisée à la cannelle très populaire.

La Ronda

© Fotolia – Fotos 593 – La Ronda

Pensez au Quicentro si vous désirez vous rendre dans un grand centre commercial pour y faire du shopping et profiter des boutiques de grandes marques.

Pour un café ou une boisson fraîche à l’heure du goûter, sachez qu’en haut des tours de la cathédrale, on trouve de quoi déguster un en-cas en dominant toute la capitale.

Séjour insolite à Quio : Quito loin de la foule