Quel est le lien entre Equateur Sur Mesure et bynativ ?

Equateur Sur Mesure est une agence locale équatorienne membre d’une communauté globale bynativ permettant d’offrir à nos voyageurs de solides garanties financières ainsi que des services complémentaires.

Ce partenariat offre de nombreux avantages :

#1 – EXPERTISE LOCALE : basés à Quito et vivants en Equateur depuis plusieurs années, nous parcourons inlassablement le pays pour vous proposer les expériences les plus authentiques et insolites !

#2 – QUALITÉ DE L’ACCOMPAGNEMENT : Bynativ a choisi méticuleusement des agences faisant partie du groupe pour créer un réseau de qualité dont les maîtres mots sont : fiabilité, flexibilité, excellent rapport qualité/prix et maîtrise de la langue française.

#3 – SERVICES COMPLEMENTAIRES : Cette communauté offre une garantie solide pour vos paiements et vous propose des services complémentaires tels que la réservation des vols internationaux, l’assurance de voyage ainsi que les services d’un médecin spécialisé pour toutes vos questions relatives à la santé.

#4 – GARANTIES : Même si nos agents locaux restent vos contacts privilégiés, bynativ intervient comme le partenaire de l’agence de voyage. Vous pouvez payer en ligne de manière sécurisée et profitez d’une assistance 7j/7 tout en étant sous la protection de la loi française.

GARANTIES BYNATIV

Quand partir en Equateur ?

L’avantage de l’Equateur est qu’il peut se visiter toute l’année. Ses 4 régions ayant des climats différents, il est assez facile d’adapter son itinéraire à la période de voyage.

Les îles Galapagos :

Malgré sa situation sur l’équateur, l’archipel des Galapagos ne connait pas un climat aussi chaud et humide qu’ailleurs sur la ligne équinoxiale. Le courant de Humboldt, venu de l’Antarctique, ammène des eaux froides, tandis que le phénomène climatique d’El Niño entraîne, une fois par an, lors de sa venue, des températures élevées et de fortes pluies.

L’archipel connait alors deux saisons distinctes :

La saison des pluies : elle court de janvier à mai et est assortie de températures allant de 23°C à 27°C les jours de soleil. La mer, elle, est calme et tempérée. La fréquence et la force des pluies pendant cette période dépend de l’intensité du phénomène El Niño.
La saison sèche ou saison froide : elle a lieu entre juin et décembre et est accompagnée de température descendant jusqu’à 19°C. Cette saison est due au courant froid de Humboldt. Ce courant refroidit l’eau ce qui a pour conséquence de rafraîchir, à son tour, l’air. Cet air amène un vent irrégulier ainsi qu’une brume humide appelée Garua et qui s’installe parfois plusieurs jours sur les hauteurs de l’île.

Ainsi, si vous souhaitez effectuer une étape aux îles Galapagos lors de votre voyage en Equateur, la meilleure saison s’étend de janvier à mai. C’est à cette période que le temps est plus chaud, l’eau atteint une température de 25°C. En dehors, les eaux sont plus fraîches, dans les environs de 20°C.

Côte Pacifique :

La côte Pacifique de la partie continentale du pays bénéficie du même climat qu’aux Galapagos. La moyenne des températures est située entre 26°C et 29°C. Il faut toutefois savoir que les plages sont très fréquentées de décembre à avril, puis, par les touristes étrangers, de juin à août.

Les Andes (La Sierra) :

On peut diviser les Andes en deux. La partie orientale allant de 1000 à 3000 mètres d’altitude, est très humide et est constituée principalement de « forêt de nuages ». Et constitue la transition entre les Andes et l’Amazonie. Les températures oscillent entre 20°C et 26°C.

Quant au reste des Andes, de nombreux sommets de plus de 4500 mètres sont enneigés. Les températures sont plus fraîches. En altitude, elles ne dépassent jamais les 16°C et descendent jusqu’en dessous de zéro. Dans les vallées, elles se concentrent entre 12°C et 20°C.

La saison des pluies, dans la partie montagneuse de la Sierra s’étend de novembre à mai.

Les mois de Juin à Octobre correspondent à la saison sèche dans les Andes et est alors la plus favorable aux randonnées, treks et ascensions.

L’Amazonie (Oriente ou Selva) :

La température, dans la jungle, est similaire à celle de la côte.

La meilleure saison pour visiter cette région reste la période d’octobre à novembre. Il y pleut moins et il est plus facile d’y observer la faune. La très courte période de mi-décembre à janvier voit également l’arrivée en Amazonie d’une forte affluence touristique.

Ainsi, en fonction de vos périodes de voyages, votre conseiller(ère) saura vous orienter vers l’itinéraire le plus adapté pour votre voyage en Equateur.

Quand peut-on assister à des fêtes locales ?

Les fêtes locales équatoriennes sont nombreuses et il est possible d’y assister un peu tout au long de l’année. Ces festivités sont marquées par la grande diversité culturelle et ethnique du pays, ainsi que par la religion et les dates clés de l’histoire du pays.

Afin de vous donner une idée de tout cela, nous vous avons sélectionné les principales dates :

Date

Lieu

Fête

Description

Mi-janvier

Rio Napo

Festival du Rio Napo

Rodéos en kayak, courses en canoës, artisanat, danses folkloriques

Fin février – début mars

Ambato

Fiesta de frutas y flores (fête des fruits et fleurs)

Corridas, danses traditionnelles, défilés, expositions florales

Mars-avril

Dans tout le pays

Semana santa (semaine sainte)

Processions religieuses

12 avril

Cuenca

Fondation de la ville

Danses folkloriques, feux d’artificices

21 avril

Riobamba

Bataille de l’Indépendance de Tapi

Défilés et danses dans les rues, célébration de la bataille de 1822, foire agricole, nourriture traditionnelle.

Fin mai

Macas

Festival Chonta

Célébration de la communauté Shuar et danses pour faciliter la fermentation de la Chicha (boisson faiblement alcoolisée à base de maïs)

21-29 juin

Andes du nord

Inti Raymi

Célébration de la moisson et du solstice d’été

Début juillet

Santo Domingo

Fondation du canton

Regroupement des foires agricoles et des festivités de la région

24-25 juillet

Guayaquil

Fondation de la ville

Immenses festivités organisées dans toute la ville

15 août

Andes du sud

La virgen del Cisne

Procession lors d’un pèlerinage qui accompagne la Vierge sur 70km jusqu’à Loja

1-15 septembre

Province d’Imbabura

Fiesta del Yamor

Corridas, combats de coqs, danses traditionnelles et banquets

20 septembre

Machaia

Fiesta del banano

Election de la reine de la banane

23-24 septembre

Latacunga

Fiesta de la Mama Negra

Cette fête est l’une des plus importantes et des plus animées de la Sierra. Un homme travesti en femme noire parade en ville, symbolisant la libération des esclaves au 19ème siècle.

9 et 12 octobre

Guayaquil

Jour de l’indépendance et Jour de la race

Défilés et manifestations culturelles

18 novembre

Loja

Indépendance de la ville

Défiles et manifestations culturelles

1-7 septembre

Quito

Fondation de la ville

Corridas, danses traditionnelles et défilés dans la ville

16 décembre

Baños

Fondation du canton

Processions, feux d’artifices, boisson et musiques

Décembre

Cuenca

Pase del Niño

Superbes défilés, réveillon spectaculaire

Quels avantages avons-nous à choisir un circuit accompagné en Equateur ?

L’Equateur est un pays qui bénéficie d’une grande diversité tant au niveau culturel que naturel. Il est passionnant de découvrir et comprendre tout cela avec un guide local, équatorien, qui saura vous expliquer les spécificités et les anecdotes de chaque lieu, chaque tradition.

L’histoire du pays est riche et millénaire. Tout au long de votre voyage en Equateur, vous allez en découvrir des traces archéologiques ou traditionnelles. A Ingapirca ou à Otavalo, sur la côte ou en plein cœur de l’Amazonie, vous découvrirez la multiplicité des héritages des populations équatoriennes.

Des confins des Andes à ceux de la jungle, de la côte Pacifique à la biodiversité des Galapagos, votre guide saura vous guider à travers les sentiers, les sommets et les îles. La faune et la flore des 4 régions du pays n’auront plus de secrets pour vous grâce aux éclaircissements de votre guide naturaliste.

Un guide rendra donc votre voyage en Equateur inoubliable et captivant.

Téléphoner, se connecter à Internet lors d’un voyage en Equateur

En Equateur, vous ne serez pas privés de possibilité de communiquer, que ce soit par téléphone ou par Internet.

En ce qui concerne le téléphone, les villes sont équipées de nombreux centres de téléphonie appelés locutorios. Ils regroupent plusieurs cabines téléphoniques où vous aurez la possibilité de passer des appels à l’étranger. Nul besoin de payer en avance, vous pouvez passer votre appel puis payer en fonction du temps que vous avez passé. Attention toutefois aux tarifs pratiqués, ces derniers pouvant passer du simple au triple. En règle générale, un appel international vous coûtera à partir de 0.10 cts d’€ la minute.

Vous pouvez également privilégier les appels via Internet (grâce à Skype par exemple). Toutes les villes possèdent un cybercafé, même les plus petits villages. Dans les grandes villes, vous en trouverez à tous les coins de rues. La connexion peut être un peu lente par moment, mais les tarifs pratiqués restent très bas, à environ 1$ de l’heure, parfois moins.

Vous pouvez également opter pour l’option de la carte prépayée pour votre téléphone portable. Tous les numéros de téléphone portable commencent par 09, puis sont suivis de 8 chiffres. Avant de pouvoir acheter une carte SIM locale, vérifiez que votre téléphone soit desimloqué. Par la suite vous pourrez vous procurer une carte SIM prépayée à partir de 5$. Vous disposerez ainsi de quelques minutes d’appel et d’un numéro local. Vous pourrez recharger avec des cartes prépayées quand vous le souhaitez. Les opérateurs téléphoniques en Equateur sont les suivants : Movistar, Porta ou Allegro.

Infos pratiques :

– Pour passer des appels vers l’Equateur, depuis la France, il vous faut composer le 00 + 593 + l’indicatif de la ville sans le 0 + numéro de l’interlocuteur. Pour un téléphone portable, vous n’avez pas besoin de taper l’indicatif de la ville. L’indicatif régional n’est pas nécessaire lorsque l’appel est émis depuis la même province que l’interlocuteur.
– Pour passer des appels vers la France, depuis l’Equateur, il vous suffira de taper 0033 + le numéro de téléphone correspondant (sans le 0).
– Si vous souhaitez passer un appel en PCV vers la France, il vous faudra composer le 999 – 180 afin de contacter un opérateur France Télécom.

Que peut-on manger en Equateur ?

Un repas typique en Equateur se composera généralement d’une entrée, le plus souvent une soupe, d’un plato fuerte (plat principal), composé la plupart du temps d’une viande ou d’un poisson en sauce, de riz et de légumes ou de frites, puis d’un dessert.

L’Equateur regorgeant de ressources naturelles et d’écosystèmes différents, vous trouverez, sur les marchés, une grande variété de produits frais. Mais vous trouverez beaucoup de Quinoa sous toutes ses formes et surtout dans le soupes, ainsi que du manioc dans la région de l’Oriente, en forêt Amazonienne.

Durant votre voyage en Equateur, n’hésitez pas à goûter à ces quelques spécialités culinaires :

Le ceviche : plat traditionnel composé de poisson cuit ou cru et mariné dans du jus de citron, servi généralement avec de l’oignon. Le ceviche peut aussi être cuisiné avec des crevettes, des fruits de mer, de langoustines ou même de chochos, sorte de graines de lupins des Andes, pour les plus végétariens d’entre vous.
Le cuy : plat de fête pour les populations andines, ce met est en général assez cher. Assez gras, le cochon d’inde est un met d’exception. Cuisiné frit ou rôti, le cuy ne vous laissera pas indifférents.
Les empanadas : le plat classique d’Amérique latine, originaire d’Argentine et du Chili. Il s’agit de chaussons à la viande (bœuf ou poulet) ou au fromage.
L’encebollado : originaire de la côte Pacifique de l’Equateur, ce plat est un poisson cuit à l’étouffée au manioc. Il est dit que ce plat à des vertus inattendues, en particulier le matin, à la suite d’une soirée un petit peu festive.
La fritada : ce plat est la spécialité de la ville de Calderon, au nord de Quito et est composé de viande de porc frite accompagnée de maïs et de frites.
Le pollo a la brasa : le fameux poulet rôti servi avec des frites. C’est un plat très populaire et indémodable.

Du côté des boissons ne partez pas sans avoir goûté la célèbre Chicha, la boisson ancestrale des indiens du pays, héritée des populations Incas et antérieures. De faible teneur en alcool, cette sorte de bière au maïs fermenté avec des fruits pendant 2 à 6 jours, se boit exclusivement à l’occasion des fêtes. La version amazonienne est faite de manioc fermenté préalablement mâché par les femmes indiennes. La boisson est souvent considérée comme une boisson de bienvenue et possède un fort pouvoir social.

Bien entendu, l’Equateur possède un grand nombre de fruits, dont il est fréquent de boire les jus, tous plus délicieux les uns que les autres.

Quant à l’eau, ne buvez pas celle du robinet, non potable. Préférez l’eau purifiée vendue en bouteille un peu partout (les bouteilles ressemblent à celles d’eaux minérales). De plus, dans les restaurants, demandez à ce qu’elle soit débouchée devant vous. Dans les bars, pour les cocktails, ou en achetant des jus de fruits demandez-les sans eau (se dit « sin agua ») et sans glaçons (se dit « sin hielo »), car vous n’êtes pas sûr de l’eau à partir de laquelle ils sont faits. De même, préférez les légumes et fruits épluchés.

Que mettre dans sa valise ?

L’Equateur est un petit pays, et on passe rapidement d’un climat à un autre. De plus, les variations de relief ou d’environnement ne facilitent pas la préparation de votre valise. Ainsi, en une seule journée on peut passer du t-shirt à la polaire, des tongs aux chaussures de randonnées ou même aux bottes.

N’oubliez pas de garder un peu de place pour les souvenirs et l’artisanat sur lesquels vous craquerez !

Alors, chez Equateur sur Mesure, nous ne vous laissons pas livrés à vous-mêmes. Voici nos conseils pour parer à toutes les situations.

Les incontournables :

– Appareil photo et/ou jumelles.
– Chargeur de batteries et cartes mémoire de rechange.
– Un adaptateur électrique pour prises de 110V (le même qu’aux Etats-Unis).
– Des protections contre le soleil : chapeaux, écran total, bonne paire de lunettes de soleil (le soleil tape fort partout dans le pays du fait de sa proximité à l’équateur).
– Une lampe de poche ou frontale (pour d’éventuelles excursions nocturnes, notamment en Amazonie).
– Une trousse de toilette et à pharmacie (désinfectants, pansements, paracétamol, anti-moustiques, anti-diarrhéiques…).
– Serviettes de plage et maillots de bain pour les baignades dans les cascades, l’océan, ou les eaux thermales.
– Petit sac à dos de 30 à 40 litres pour les visites et sorties.

Pour les Andes :

La liste suivante concerne les teks où il peut faire très chaud comme très froid (le soir). Dans le cas d’ascension de sommets de plus de 4800 mètres, un équipement spécifique à l’alpinisme sera nécessaire.

– Vêtements chauds (pantalons, polaires, veste, bonnet, gants, chaussettes…)
– Coupe-vent
– Chaussures de randonnées
– Sticks à lèvres anti-UV
– Un duvet si vous comptez dormir en refuge ou en tente.

Pour l’Amazonie :

– Vêtements légers, de préférences à manches et jambes longues pour se préserver des piqûres de moustiques.
– Anti-moustiques spécialisés pour les milieux tropicaux.
– Traitement anti-paludisme selon l’avis de votre médecin.
– Chaussures ouvertes (tongs, sandales) pour les moments de repos. Lors des excursions en forêt, des bottes vous seront prêtées.
– Veste imperméable.

Pour la côte et les Galapagos :

– Shorts
– T-shirts
– Anti-moustiques

Quels souvenirs rapporter d’un voyage en Equateur ?

Parmi les souvenirs à rapporter à la maison, à la famille et aux amis, se trouvent quelques incontournables à ramener d’Equateur. Parmi ceux-ci se classe en tête le célèbre chapeau Panama qui, contrairement à son nom, est fabriqué en Equateur. Le plus célèbre, considéré par certains comme un objet de luxe en raison de sa qualité inégalée, est le panama Montecristi, fabriqué dans la ville éponyme située sur la côte Pacifique, au nord-ouest de Guayaquil et du parc naturel de Machalilla.

Autre type de souvenirs emblématiques de l’Equateur sont les vêtements en laine d’Alpaga, cet animal proche du lama, élevé en altitude principalement pour sa laine incroyablement douce et chaude. Le cuir également est une matière très prisée du pays.

Vous préférez faire dans la gastronomie ? L’Equateur a ce qu’il vous faut. En effet, faciles à ramener, le café ou le chocolat bio sont des souvenirs qui permettent de poursuivre votre voyage en Equateur par le goût. Le café est récolté dans les régions de Loja, Manabi et de Guayaquil pour les arabicas. Pour ce qui est robusta, il provient majoritairement des versants orientaux des Andes, sur les contreforts de l’Amazonie. Le chocolat bio, quant à lui, vient de la région de Yasuni. Ce n’est pas exclusif de cette région, mais cette production représente une des sources de revenu principales de cette province. L’Equateur est célèbre pour la grande qualité de son chocolat. Au début du 20ème siècle il en était même le premier exportateur mondial.

Enfin, votre circuit en Equateur passera peut-être par Otavalo, rendu célèbre par son marché gigantesque. On y trouve de tout, aussi bien des produits frais comme les légumes et les fruits que des produits artisanaux. Vous y trouverez, à coup sûr, votre bonheur.

Qu’en est-il de la culture Equatorienne ?

La culture équatorienne est très riche et variée. Ainsi, il serait difficile d’être exhaustif dans sa description. La diversité d’ethnies et d’environnement a encouragé le développement d’identités propres à chaque groupe social.

Toutefois, des traits communs sont présents. Au niveau de la gastronomie notamment, les ingrédients de base se retrouvent un peu partout en Equateur : le manioc, le riz, les pommes de terre, ou encore le maïs ou le jus de fruits.

Ce sont les marchés qui vous donneront le meilleur aperçu de la culture et des traditions de chaque région. Le plus grand et le plus célèbre est celui d’Otavalo. Entre les couleurs et les odeurs du marché des fruits et légumes et le spectacle impressionnant du marché aux bestiaux, c’est toute la culture locale qui se réunit autour de leurs productions agricoles. De plus, les marchés comprennent souvent un coin réservé à l’artisanat où vous pourrez trouver de nombreux objets réalisés à la main comme les lainages, les céramiques, ou encore le cuir.

La religion est l’un des ciments de la culture équatorienne. En effet, la grande majorité de la population est catholique. Les indigènes également pratiquent un savant mélange entre croyances ancestrales et catholicisme. C’est d’ailleurs ce « métissage » des religions qui a donné ses lettres de noblesse à l’école Quiténienne d’art. Les œuvres picturales représentent souvent des personnages bibliques entourés d’éléments andins. Ainsi il n’est pas rare que ces personnages se nourrissent de fruits exotiques, ou bien de voir des ailes de flamants roses aux anges, ainsi que des auréoles de type « solaire » (le soleil étant une figure sacrée de la croyance andine), ou encore la vierge Marie représentée avec une robe de forme triangulaire rappelant les représentations de la Pachamama, la « Terre Mère ».

Enfin, même si vous aurez de nombreuses occasions d’écouter de la musique andine, elle n’est pas le seul style musical de l’Equateur. La côte nord, dans la région d’Esmeraldas, vibre au son de la Marimba, sorte de xylophone que l’on peut voir également sur la côte Pacifique de Colombie. C’est une musique spécialement afro-équatorienne et afro-colombienne. En Amazonie également vous entendrez de nombreux autres styles musicaux, surtout si vous avez l’occasion de partir à la rencontre de tribus natives.

L’étiquette équatorienne

Sujets de conversations pour faire bonne impression:

Pour faire bonne impression auprès d’une nouvelle connaissance équatorienne, partez du principe qu’il faut qu’il y ait un intérêt mutuel entre les parties. Les réponses sincères sont toujours appréciées. Les sujets de conversations les plus appréciés dans le contexte d’un premier contact sont la famille, le travail, ou encore l’histoire de son lieu d’origine.

Les sujets tabous diffèrent un peu de ceux des français. Le sujet du sexe y est tabou, mais le montant du salaire ou le poids personnel de chacun sont des sujets tout à fait normaux à aborder. L’air timide ou gêné n’étant pas bien vu, mieux vaut préparer des réponses à ce genre de question ne dévoilant pas ce que vous ne souhaitez pas dévoiler.

En Equateur, les habitants n’aiment pas la critique, comme un peu tout le monde. Cependant, ils aiment donner leur avis sur les différents sujets pouvant être abordés. Ainsi, si on en vous pose pas la question, évitez d’aborder des sujets qui peuvent porter à controverse ou à polémique (politique, droit des communautés, décoration….).

Enfin, les équatoriens sont, en règle générale, un peuple qui apprécie beaucoup l’humour. Les sujets peuvent différer entre votre culture et la culture équatorienne. Mieux vaut ne pas trop tenter des blagues sans avoir eu une idée précise de l’humour de votre interlocuteur.

Communication verbale et non-verbale :

Tout d’abord, sachez que l’espace personnel n’est pas le même en Equateur et en Europe. Ici, en Equateur, les distances entre les personnes sont beaucoup plus réduites qu’en Europe. Au début, en tant qu’étranger, vous aurez sûrement le droit à une distance de politesse. Mais plus vous connaissez les personnes, plus cette distance se réduira. N’en soyez pas choqués.

Il est très bien vu, voire nécessaire, de regarder votre interlocuteur dans les yeux.

La salutation dans le style équatorien consiste à serrer la main et à faire une bise sur la joue en même temps. Peu importe le contexte, qu’il soit officiel, professionnel ou amical, cela se fait ainsi. N’en soyez pas étonné. Toutefois vous pouvez très bien refuser la bise poliment et ne vous contenter que de serrer la main. Les classes ouvrières et les indigènes seront en revanche plus timides avec le contact physique, tandis que les métisses sont tactiles plus facilement.

De la même manière, beaucoup se saluent avec une embrassade, surtout lorsqu’ils se connaissent depuis longtemps. Attendez-vous également à y avoir droit dans certains cas ! Dans les rues, il n’est pas rare de croiser des femmes qui se tiennent la main. Il en va de même pour les hommes. Les couples, eux, peuvent s’embrasser dans la rue ou les lieux publics, ce n’est pas mal vu.

Les gestes, et les expressions de visage font partie intégrante de la communication en Equateur. De plus, il n’est pas rare que les habitants s’interpellent en criant, depuis l’autre côté de la route ou du fond d’une salle. Cette attitude est plus courante sur la côte que dans les Andes. Les andins sont plus timides que les habitants de la côte. Ces derniers sont généralement moins regardant sur l’attitude qu’ont les autres personnes, les andins étant un peu plus timides. D’une façon générale, la politesse est considérée comme une grande qualité et pourra même vous ouvrir quelques portes.

La démonstration des émotions :

En règle générale, et surtout près des côtes, les différentes émotions, positives comme négatives, peuvent être exprimées de manière démonstrative. La force de ces expressions varie de ville en ville, de région en région. De la même manière, les émotions sont exprimées plus fortement en ville que dans les milieux ruraux.

Faut-il un visa pour se rendre en Equateur ?

Depuis l’Europe et surtout depuis la France, la Belgique et la Suisse, il est très facile de se rendre en Equateur. Nul besoin de VISA pour embarquer sur un vol direction Quito. Munissez-vous simplement de votre passeport valide pour une durée de plus de 6 mois. A votre arrivée, il vous sera fourni une carte de touriste d’une durée de 90 jours. Si vous souhaitez rester toute ce temps en Equateur, soyez attentif à ce que l’employé des douanes tamponne sur votre passeport, ils utilisent parfois le tampon de 60 jours.

A la fin de la période de 90 jours, le centre des migrations pourra vous accorder une rallonge de la même durée. Attention à bien passer par cette étape administrative. Si vous dépassez, ne serait-ce que d’un ou deux jours la date butoir, on vous demandera de payer une amende de 200$.

Assurance médicale

Depuis Février 2017 et jusqu’à nouvel ordre, une nouvelle loi stipule que chaque personne qui entre en Equateur en tant que touriste doit absolument posséder une assurance médicale personnelle privée ou publique qui couvre toute la durée du séjour dans le pays. Le service d’immigration peut refuser l’entrée en Equateur si le touriste ne présente pas cette assurance santé.

Santé

A partir du 10 février 2017, le Ministère de la Santé Publique de l’Équateur a décidé de contrôler l’entrée sur le territoire national de toute personne venant d’un pays dans lequel certains cas de fièvre jaune ont été détecté ( Brésil, Angola, République démocratique du Congo et Ouganda). Un carnet international de vaccination contre la fièvre jaune sera donc obligatoire.
En tant que tel, si vous provenez de l’un de ces pays, il vous sera demandé les deux conditions suivantes :
1) Se faire vacciner au moins 10 jours avant le voyage.
2) Porter votre carnet de vaccination international à jour lors de votre arrivée en Équateur afin d’éviter tout désagrément dans les filtres de migration équatorienne.

Comment se passe mon inscription sur Equateur Sur mesure ?

Vous rêvez d’arpenter les grands volcans aux cimes enneigés, de vous immerger dans la jungle amazonienne et de découvrir les animaux préhistoriques des Galápagos depuis déjà plusieurs mois ? Vous êtes prêt pour réaliser votre rêve ?

Voici la démarche à suivre pour créer le voyage de vos rêves avec Equateur Sur Mesure :

  • Prenez contact avec l’un de nos conseillers spécialisés via le formulaire de contact. Exposez vos envies, vos attentes, votre style de voyage et n’hésitez pas à préciser chaque détail de votre projet.  Vous recevrez alors un accusé de réception et vos identifiants pour accéder à votre espace personnel accessible depuis notre site internet. Cet espace devient alors un véritable interface entre vous et l’agent local. Il vous permettra d’avoir accès à toutes les informations et documents nécessaires à l’accomplissement de votre voyage ainsi que de réaliser le paiement en euros de votre voyage.
  • Nous vous recontactons dans les 48 heures suivant l’envoi de votre formulaire pour vous fournir une réponse personnalisée. Un de nos conseillers vous joindra par téléphone afin de cerner vos envies pour personnaliser votre voyage et créer un séjour à votre image.
  • Nous vous faisons parvenir un premier itinéraire détaillé. A la suite de ce premier devis, nous serons à l’écoute de vos questions et de vos demandes pour retravailler le devis pour finalement créer un séjour qui vous ressemble.
  • Vous avez créé un programme sur-mesure collant à vos attentes et vous souhaitez passer à l’étape suivante ? Il ne vous reste plus qu’à verser un acompte de 30% du montant total du voyage afin de garantir la réservation de vos prestations. Vous pourrez ensuite solder en ligne le montant restant 30 jours avant votre départ.

Assistance durant mon voyage en Equateur ?

Vous pouvez effectuer votre voyage en Equateur en toute tranquillité. Durant toute la durée de votre circuit, nous restons joignables à tout moment,7 jours / 7. N’hésitez pas à nous appeler, à toute heure, en cas du moindre pépin ou du moindre doute. Naturellement, nous ne sommes pas présents qu’en cas de problème, et vous pouvez également nous appeler pour connaître les bons plans du moment dans telle ou telle ville, les bons restaurants, les bars les plus conviviaux, les événements ou toute autre sortie.

En savoir plus sur l’assistance 7j/7

Et après mon voyage ?

Chez Equateur sur Mesure, on aime bien avoir des nouvelles de nos voyageurs. Ainsi, à votre retour dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous écrire pour nous donner de vos nouvelles ! Comme tout est bon à prendre et que c’est comme cela qu’on a réussi à nous construire au fil des ans, si vous avez un commentaire, qu’il soit positif ou négatif, concernant votre voyage en Equateur, faîtes-nous ne part, nous le publierons sur le site Internet et en prendront compte, à coup sûr, afin de toujours améliorer nos services et prestations. Vous participez alors à la construction des voyages de nos futurs voyageurs.

Si j’annule mon voyage en Equateur, quels sont les frais ?

En cas d’annulation de votre part, les conditions suivantes s’appliquent :

– Plus de 60 jours avant la date de départ : 7% du montant total des prestations, avec un minimum de 100 € par personne. Ces sommes ne sont pas remboursables au titre de la garantie annulation des conventions d’assurance que nous vous proposons.
– De 60 à 31 jours avant la date de départ : 15 % du montant total des prestations, avec un minimum de 200 € par personne.
– De 30 à 21 jours avant la date de départ : 35 % du montant total des prestations.
– De 20 à 14 jours avant la date de départ : 50 % du montant total des prestations.
– De 13 à 7 jours avant la date de départ : 75 % du montant total des prestations.
– Moins de 7 jours avant le départ : 100 % du montant total des prestations.

Le paiement en ligne sur le site est-il parfaitement sécurisé ?

La plupart des agences locales en Equateur demandent à ce que le paiement soit effectué par virement international. Ceci entraîne généralement de nombreuses démarches auprès de votre banque et, bien souvent des frais d’émission et de change qui peuvent parfois être élevés.

C’est pour éviter tout cela que nous avons décidé de mettre à votre disposition un système de paiement en ligne totalement sécurisé grâce au double système Paybox et 3D Secure. Ainsi, vous pouvez régler par carte bancaire directement sur notre site Internet, en euros !

En savoir plus sur le paiement en ligne.

Changer mon argent, payer mes achats en Equateur

La monnaie qui a cours en Equateur est le dollar américain. Les billets sont les mêmes qu’aux Etats-Unis, mais les pièces ont été adaptées aux grandes figures équatoriennes. Toutefois, les pièces américaines sont utilisables en Equateur.

Il n’est pas toujours évident de pouvoir changer son argent étant donné que peu de banques acceptent de faire le change, ou bien à des horaires restreintes. Les bureaux de change, qui peuvent être rares, appelées casa de cambios, sont généralement ouverts du lundi au vendredi de 9h à 18h et parfois même le samedi matin. Mais, dans tous les cas nous conseillons de vous munir de dollars américains avant votre voyage en Equateur.

Une autre solution est de retirer son argent sur place aux nombreux distributeurs que vous rencontrerez dans les grandes villes, comme dans les plus petites. Tous les types de cartes y sont acceptés. Attention, certaines banques vous prélèvent leurs propres commissions de 1 ou 2$ en plus de celles de votre propre banque. D’autres banques ne vous demandent rien.

D’une manière générale, il est préférable de payer en liquide sur les sites, ou dans les restaurants. Non seulement, beaucoup n’acceptent pas la carte bancaire, mais certains vous offrent même des réductions si vous payez en liquide.

Nous vous déconseillons d’emmener des chèques vacances, ils sont très difficiles à changer et ce change, quand il est accepté, peut vous coûter jusqu’à 200$ de commissions. Ainsi, nous vous recommandons de les réserver pour vos autres vacances de l’année !

Offrez-vous des assurances ?

Il est vrai que ce n’est pas ce que l’on aime à penser dans la préparation d’un voyage en Equateur. Mais mieux vaut y penser avant que de se faire du souci au cours du séjour. Ainsi, nous vous proposons, depuis votre espace personnel, de souscrire à une assurance de voyage complémentaire. Il vous suffit de cocher une case lors de l’inscription au voyage et l’ensemble des participants sera couvert. Vous n’êtes naturellement pas obligés d’y souscrire, ce voyage est sur-mesure, nous vous laissons décider !

En savoir plus sur l’assurance de voyage.

Les hébergements chez Equateur Sur Mesure

En Equateur, il y en a pour tous les goûts et pour tout type de confort. Que vous souhaitiez avoir vue sur mer, dormir dans un lodge au milieu de l’Amazonie, ou bien séjourner chez l’habitant dans un village andin, cela est tout à fait possible.

Bien entendu, nous ne vous laissons pas à l’abandon. Pour chaque exemple de voyage, nous vous proposons une sélection d’hébergement selon 3 types de budget : supérieur, standard, économique. Chacun de ces hébergements a été testé et sélectionné selon des critères de confort et de situation géographique afin que vous puissiez passer le plus agréable des séjours en Equateur.

Quel est le meilleur moment pour réserver ?

Bien que moins touristique que son voisin le Pérou, l’Equateur mérite que l’on prépare son voyage en avance. En effet, la saison sèche ne durant que quelques mois, les hébergements mais aussi les vols sont pris d’assaut et se remplissent rapidement et les tarifs grimpent tout aussi vite.

Ainsi, si vous voulez pouvoir profiter d’offres avantageuses et obtenir les hôtels de votre choix, nous ne pouvons que vous conseiller de réserver le plus tôt possible. Autre avantage à cela, vous pourrez prendre le temps de bien organiser votre voyage avec votre conseiller et éviterez le départ précipité. Vous pourrez alors profiter de votre voyage en Equateur en toute sérénité et réaliser de bonnes économies.

Y’a-t-il des hébergements de charme en Equateur ?

L’Equateur ne manque pas d’hébergement de charme, et ce dans toutes les régions du pays. Profiter de vues imprenables sur les paysages alentours, d’une piscine ou d’un spa en rentrant d’excursion, tout cela vous permettra de vous détendre et de profiter au maximum de votre voyage en Equateur.

De même, en sus des prestations et du confort des hébergements de charme, nous vous proposons de dormir dans des lieux insolites, comme dans nos lodges intimistes au cœur de réserves naturelles préservées, au bord de la rivière, au cœur de la forêt amazonienne ou des vallées andines, ou bien au bord de l’Océan Pacifique sur la côte ou sur les îles Galapagos.

La sécurité en Equateur ?

En termes de sécurité, l’Equateur ne diffère pas trop des autres pays d’Amérique Latine. C’est souvent la pauvreté qui amène le risque de délits tels que les vols. Mais l’Equateur est loin d’être un pays dangereux. Il suffit de respecter quelques règles de prudence de base et il ne vous arrivera rien, comme la majorité des touristes d’ailleurs.

Ainsi, il est recommandé de ne pas trop exhiber ses objets de valeur ou son argent liquide. Gardez votre sac près de vous et de préférence sur le ventre et ne stockez aucun objet de valeur dans vos poches. De même, il est préférable de stocker son argent et ses papiers à différents endroits. Vous pouvez par exemple répartir votre argent liquide entre votre sac à dos, votre valise et celle de votre ou vos compagnon(s) de voyage.

Garder toujours une photocopie de la page principale de votre passeport, cela facilitera les démarches en cas de perte ou de vol.

Enfin, éviter de sortir seul la nuit après 22h est également une bonne manière d’éviter quelques petits tracas. Les taxis, bon marchés, seront une bonne alternative pour rentrer à votre hôtel.

Tout cela n’est que précaution et la plupart du temps vous ne serez pas ennuyés.

L’Equateur, un pays pour les enfants ?

L’Equateur n’est pas un pays que pour les grands ! Votre voyage est une mine de souvenirs pour les enfants qui seront marqué par tant de surprises tant sur le plan du dépaysement que de l’environnement.

Mis à part le site de la Mitad del Mundo où vos charmantes têtes blondes pourront s’amuser avec de nombreuses expériences qui leur feront découvrir les différents effets physiques du changement d’hémisphère, l’Equateur ne possède pas d’attractions infantiles à proprement parler. Toutefois, les balades à la découverte de la faune et la flore d’Amazonie, les paysages, les rivières, mais aussi les danses, la gastronomie et les marchés des Andes, tout comme la découverte du paysage sous-marin des Galápagos ou de la côte Pacifique, seront autant d’émerveillements pour les enfants…. Et les adultes !

Y’a-t-il des réductions pour les enfants ?

Selon l’âge des enfants, la plupart des hébergements proposent des réductions pour les enfants. Naturellement, nous nous engageons à les reporter sur le tarif de votre voyage en Equateur !

Et la santé dans tout ça ?

Actualité sur le virus Zika: Cette maladie est transmise par les mêmes moustiques que la dengue et le chikungunya. Jusqu’alors, la maladie n’était pas considérée comme dangereuse. Les symptômes (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires) guérissent en plus ou moins une semaine. Toutefois, l’épidémie a fait apparaître de graves conséquences neurologiques chez les nouveaux-nés dont les mères ont contracté le virus. La microcéphalie qui en résulte fait courir le risque de lourds handicaps pour l’enfant. En accord avec les préconisations du Haut Conseil de Santé Publique, nous conseillons aux femmes enceintes, et tout particulièrement en début de grossesse, de demander l’avis de leur médecin avant de voyager.

L’Equateur n’est pas un pays malsain, et vous resterez en bonne santé si vous suivez les précautions suivantes.

Il est recommandé de partir en Equateur avec ses vaccins de base à jour. Il peut être nécessaire de se faire vacciner en complément contre l’hépatite A, l’hépatite B, la Typhoïde et la fièvre jaune. Prenez conseil au centre de vaccination le plus proche de chez vous ou chez un médecin spécialiste. Si vous comptez faire un séjour en Amazonie, renseignez-vous pour des traitements préventifs contre le paludisme. Les traitements ont évolué et ne sont plus autant contraignant qu’avant. Les moustiques à paludisme ne sévissent ni dans les Andes ni sur la côte. Munissez-vous également d’un répulsif à insectes spécialement conçu pour les zones tropicales et équatoriales. Demandez conseil à votre pharmacien, il saura vous fournir le plus efficace, ou vous le commander.

Autrement, dans la vie de tous les jours, rappelez-vous que l’eau du robinet n’est pas potable en Equateur. Ainsi, n’acceptez de boire aucune eau dont vous n’êtes pas sûr de la provenance, sauf si cette dernière est bouillie. Il est préférable de ne pas boire de cocktail ou de jus de fruits frais contenant des glaçons ou de l’eau. L’eau en bouteille vendue dans le commerce est tout à fait saine. Les pastilles purifiantes peuvent également être une bonne solution afin d’éviter toute mauvaise surprise. En règle générale, préférez la viande cuite ou fumante et les légumes épluchés.

Le mal d’altitude, des signes à ne pas négliger !

Loin de nous toute envie de vous faire peur, mais nous préférons vous informer afin que vous soyez pleinement conscients des symptômes du mal d’altitude et que vous puissiez passer le meilleur voyage possible. La plupart du temps, les voyages se passent sans encombre, rassurez-vous.

Appelé soroche en Amérique Latine, le mal d’altitude est une réalité dans tous les pays andins. Il est possible d’en ressentir les premiers effets à votre arrivée à Quito, situé à 2850 mètres d’altitude. Les premiers symptômes, tout à fait normaux et sans danger, se présentent en général sous forme de mal de tête, d’une respiration courte et d’une sensation de fatigue.

Il convient alors de ne pas faire d’effort, de se reposer, de ne pas trop manger ni boire et d’éviter les boissons comme le café. Marcher lentement en flânant dans les rues de la capitale coloniale peut-être une bonne façon de commencer votre voyage en Equateur !

Toutefois, si les symptômes durent plus de 4 ou 5 jours, ou s’ils se transforment en migraines, saignements de nez ou même vomissements, il est très important de se préserver et de redescendre rapidement d’au moins 500 mètres d’altitude. En effet, le mal des montagnes, même s’il ne touche qu’une personne sur dix, peut vous mener à l’hôpital ou vous créer des œdèmes pulmonaires ou cérébraux, ce qui peut être grave.

En ce qui concerne les traitements, plusieurs solutions existent. Avant le départ, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui pourra, s’il le juge nécessaire, vous prescrire de la médication préventive. Autrement, le paracétamol (attention, pas d’aspirine !) peut se révéler efficace contre les faibles maux de tête. La feuille de coca, mois courante en Equateur qu’au Pérou ou en Bolivie, est un remède efficace contre le mal d’altitude. Si vous n’aimez pas le goût de la feuille à mâcher, vous pouvez également la consommer en infusion, appelée maté de coca. Mais attention, il est interdit d’en ramener dans ses valises !

Vols internationaux pour l’Equateur et vols intérieurs

Notre qualité d’agence locale ne nous permet pas de nous occuper de vos vols internationaux. Mais ne vous en faîtes pas, nous ne vous laissons pas seuls, et nous vous accompagnons lors de votre réservation si besoin. Il est possible sur Internet de trouver de très bonnes affaires, sans commission d’agence, en passant par les comparateurs de prix puis en direct avec les compagnies aériennes.

En revanche, si votre voyage en Equateur requiert des vols intérieurs entre différentes étapes, cela rentre dans notre champ de compétences, et vous n’aurez pas à vous en soucier.

En savoir sur les vols en Equateur.

Rouler en Equateur, est-ce possible ?

Il est tout à fait possible de rouler en Equateur. La voiture permet d’ailleurs d’être plus libre dans son voyage et d’accéder à des lieux retirés et/ou isolés, aux parcs nationaux. Quant aux routes, l’Equateur développe rapidement son réseau. Les routes entre les grandes villes sont en bon état et bitumées entièrement. Cependant, surtout dans les Andes, les routes pour rejoindre les petits villages sont parfois encore des pistes ou bien en mauvais état.

Il est parfois difficile de trouver son chemin lorsque l’on n’est pas du coin. De plus, la conduite sportive sur les routes de montagnes sont monnaie courante. Sans compter les nombreux, voire très nombreux nids de poule obligeant les conducteurs des deux sens à faire des zigs-zags.

Ainsi, il est conseillé d’être habitué à la conduite sur les routes équatoriennes. C’est pour cela que nous vous proposons de voyager accompagnés par un chauffeur. De plus, local, ce chauffeur-guide saura vous raconter avec passion la culture, l’histoire, les traditions mais aussi les spécificités naturelles de son pays, l’Equateur.

Voyager en train en Equateur, comment ça se passe ?

Le train a été délaissé durant de nombreuses années. Mais depuis quelques temps, de grands travaux de rénovation ont débuté et quelques tronçons de l’ancien chemin de fer entre Quito et Guayaquil sont désormais remis en service à des fins touristiques.

Un tronçon de chemin de fer est particulièrement magnifique : le train de la Nariz del Diablo. Nous avons l’habitude de le conseiller aux voyageurs car les paysages qu’il traverse sont à couper le souffle.

L’Equateur en bus, c’est une bonne idée ?

Le bus reste l’un des moyens de transports les plus utilisés en Equateur. Cela est dû à une très bonne desserte, à une relativement bonne ponctualité, à un confort correct, voire très correct et à un prix modique.

Les transports en bus peuvent être agréables sur de courts trajets, malgré parfois quelques désagréments (musique forte, fuite d’air au niveau des fenêtres, espacement des jambes insuffisant pour les personnes de grande taille…). Les trajets de plus grande distance peuvent paraître un peu longs, mais cela se fait sans encombre.

L’inconvénient reste de traverser des paysages et des régions sans explication et sans pouvoir s’arrêter librement où l’on veut. Ce qui est l’avantage d’opter pour un véhicule avec chauffeur.